/réels

Aujourd’hui le destin a encore frappé

Fort et sec. Crochet du gauche, uppercut du droit, une série de directs à l’abdomen et de crochets courts dans les côtes. Puis une grande mandale dans la gueule ouverte.

Hébété, j’erre et titube. Un pied devant l’autre, pas franchement assuré que le prochain pas ne m’enverra pas rouler dans le décor.